Google analytics, cnil

L’utilisation de Google Analytics est devenue monnaie courante pour un grand nombre de gestionnaires de site internet. Plutôt facile d’utilisation, Google Analytics permet d’analyser le comportement des internautes qui visitent votre site internet et de mesurer le retour de vos actions web marketing. L’outil de Google serait actuellement présent sur plus de 80% des sites Web.

Saisie de plaintes par l’association NOYB, la CNIL, en coopération avec ses homologues européens, a analysé les conditions dans lesquelles les données collectées grâce à cet outil sont transférées vers les États-Unis. La CNIL estime que ces transferts sont illégaux.

Les gestionnaires de sites web français doivent de se conformer au RGPD et, si nécessaire, de ne plus utiliser cet outil dans les conditions actuelles, au risque d’une mise en demeure par la CNIL. En cause : l’anonymisation des datas, qui est jugée insuffisante vu leur traitement aux Etats-Unis, où les autorités peuvent avoir libre accès aux données des internautes.

L’article complet sur le site de la CNIL : Utilisation de Google Analytics et transferts de données vers les États-Unis : la CNIL met en demeure un gestionnaire de site web | CNIL